logoLynx

Actualités


L'Ultime Vert - MissiM à Avallon


Première page de couverture de l'Ultime Vert - MissiM à Avallon
NOUVEAU !

Parution le 1er décembre 2016 aux Éditions Felinae


Roman préfacé par Jean-Paul Alègre


Océane exerce un métier rare. Sa MissiM à Avallon la plonge dans un étrange mystère. Elle y noue également une relation amoureuse qu’elle envisage de manière singulière.


« Ils décidèrent de laisser sur place uniquement le sable et la chaux, vidée de son sac. Océane refusait d’abandonner le moindre emballage. Alek, guidé par sa dulcinée, parvint à escalader le frêle mât de sauvetage. Comme elle l’avait pressenti, ils se retrouvèrent dans le parc, envahi de ronces, d’une ancienne demeure bourgeoise à l’abandon. Dans ce quartier très calme, sans aucun vis-à-vis, ils purent sortir en escaladant le mur. Emplis de l’intense bonheur d’avoir enfin échappé à l’Ultime Vert, ils s’en allèrent gambader, main dans la main, dans les ruelles médiévales d’Avallon.

— Les outils ! s’exclama soudain Océane.

Elle se rappelait que, dans la fougue de leur baiser de liberté, ils avaient laissé rouler les pelles au sol, au pied du mur d’enceinte de ce jardin sauvage. »



Sommes-nous vivants ?

Comédie dramatique :

Sommes-nous vivants, fiche détaillée.

Sur le quai d'une gare où ne circulent que des trains de marchandises, Gérard souffre de maux de tête. Marthe lui raconte la vie d'une certaine Jeanne, afin de lui faire oublier, par le récit, ses terribles céphalées. Jeanne s'estime responsable de la mort de ses trois uniques amants. Gérard est un artiste-peintre interdit de création. Mais par l'action indirecte de Marthe, il découvre le moyen de s'affranchir de ses maux, de ce dispositif qui l'empêche de critiquer la Tutelle...

Voilà une pièce qui part sur l'absurde - avec une drôlerie étrange, qui me ravit : "manucurer par un train" : quelle belle idée dingue ! - et qui entre tardivement dans son interrogation sur l'art. On plonge dans un monde de plus en plus oppressant, en gardant cette distance de la langue qui fait que le ton est en parfait décalage avec la violence de ce qui est en cause. L’auteur assemble deux tons assez différents : le premier évoquerait Dubillard, avec un langage plus coupant ; le second serait plus kafkaïen, d’un symbolisme dévastateur. Mais ces deux tons se complètent bien. C’est étrange, certes, mais d’une originalité excitante.

Gilles COSTAZ



Hugo LYNX, biographe - Documentation

Votre biographie ou celle d'un proche

une VIE devient LIVRE

Hugo LYNX, écrivain, vous guide, écoute le récit de votre Vie puis le retranscrit en un Livre structuré et agréable à lire.

Vous êtes unique !

Vous voulez transmettre et partager l'essence de votre parcours grâce à votre biographie : le Livre de toute une Vie, ou de certaines étapes, condensés de manière vivante.

Il sera le sextant qui permet de faire le point sur la navigation tantôt houleuse, tantôt calme qui a mené votre navire sur de nombreux océans. Tel un capitaine au long cours, vous allez embarquer vos proches pour leur faire découvrir, au plus près des côtes, ces merveilleux pays !

Documentation à télécharger (PDF, 1,4 Mo)

Vous pouvez imprimer ce fichier PDF en recto-verso puis plier la feuille avec 2 plis (comme sur la photo).


Théâtre

Vous trouverez ici mes textes de théâtre. Afin de les découvrir et faire naître l'envie de les représenter, vous pouvez télécharger gratuitement certains de ceux-ci.

  Je vous souhaite une agréable visite et de belles représentations en perspective.

Hugo LYNX

Qui suis-je ?

Écrivain de théâtre et de radio, je suis sociétaire-adjoint de la Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques (SACD) et membre des Écrivains Associés du Théâtre (ÉAT).

La dramatique « Cunnuc » et la comédie « Pouvoir de pierre » illustrent à l'envi ma singulière écriture plurielle. J'écris également des dramatiques radiophoniques diffusées sur France Inter, RFI et RFO (Bébé Liberté, Archives express, Carton rouge !...). Ingénieur en électronique puis formateur (je suis le concepteur de l'atelier Guépard), c'est en 1995 que je découvre l'art du conte. Séduit par cette forme d'expression, j'écris mes premiers textes qui donnent naissance au spectacle « Histoires tirées du panier ».


Par ma singulière écriture plurielle, je me propose d'être :

 Projecteur de miroirs



Vers le haut de cette page  Vers la page d'accueil
Liens  -  Mentions légales   Tous droits réservés. © Hugo LYNX